De manière générale, les patients qui ont réalisé une intervention de comblement par injection sentent que leur nez semble trop gros.
Si vous avez réalisé un comblement par injection, d’importantes questions sont à se poser avant d’envisager l’intervention chirurgicale.

1- Quel produit de comblement a été utilisé ?
 Comme vous pouvez l’imaginer, il existe une très grande différence entre un patient qui a utilisé JUVEDERM ou RESTYLANE (dont les résultats durent entre 6 et 9 mois) et un autre qui aurait réalisé une injection de silicone (qui est permanente).

2- Quelle quantité a été injectée ?
Encore une fois, si vous avez injecté une petite quantité de produit de comblement, disons 0.3 cc au niveau d’une zone creuse, l’intervention chirurgicale peut être avancée à plus tôt qu’avec une personne qui aurait injecté 3 cc à des endroits différents et à plusieurs reprises.

3- Quand est-ce que le produit a été injecté ?
En fonction du produit de comblement utilisé, nous pouvons déterminer le moment idéal pour procéder à la chirurgie.
La raison pour laquelle ces détails sont importants est parce que comme tout le monde sait, la rhinoplastie est une intervention ou chaque millimètre compte, la quantié de produit de comblement injecté et le moment de l’injection sont des facteurs très importants qui entrent en jeu dans le résultat final. La pire des décisions est d’estimer que le produit de comblement s’est dissipé, de réaliser l’intervention puis de se rendre compte quelques mois plus tard que le nez remodelé est plus petit que ce que le patient avait espéré.

C’est pourquoi il n’y a pas d’approche standard concernant le moment de l’intervention. Ces détails sont différents avec chaque patient et les caractéristiques de l’intervention qu’ils ont réalisés.